Éviction du lait de vache, J+5, je suis en manque de sucre!

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous êtes sûrement au courant que j’ai arrêté de consommer du lait de vache. La raison, l’eczéma de mon fils que j’allaite. On soupçonne une intolérance au lactose ou une allergie au lait de vache. Alors avant d’avoir rdv chez l’allergologue, je tente une éviction totale. Son grand frère était allergique au même age mais présentait des signes digestifs bien plus évidents.

Pour l’instant, les plaques diminuent mais on a aussi entamé un traitement de choc niveau crèmes: cicalfate, Lipikar et cortisone.

J’ai donc arrêté les PLV Dimanche dernier après ma tartine de beurre du petit déjeuner. Je suis ensuite allée faire des courses pour acheter yaourts au soja, crème liquide au soja… et j’ai surtout passé un temps fou à lire les étiquettes de aliments que j’achetais.

Constat: il y a du lait de vache dans plus de la moitiés des produits que je consomme!!!
Les classiques: lait, beurre, crème fraîche, fromage.
Ceux dont on avait oublié qu’ils contenaient du lait: chocolat au LAIT, pâte à tarte, quasi tous les biscuits!!
Ceux qui ne devraient pas en avoir: certains jambons, cracottes, céréales, raviolis fraîches…

Résultat, j’ai fait des courses pour ma famille mais peu pour moi.
Je vais devoir cuisiner 2x plus ou alors trouver de nouvelles idées, adapter mes plats.

J’ai remplacé la crème fraîche par la crème de soja, ça va, ça passe nickel!
Les yaourts c’est vraiment très moyen mais on s’y fait. Heureusement ceux au chocolat sont bien corsés. Et j’ai remplacé le beurre dans les pâtes par de l’huile d’olive. C’est de suite moins appétant, j’en ai mangé 2x moins. Le beurre végétal c’est fade, tout mou, et quasi sans intérêt, je ne m’y fait pas trop.

Au bout de 5 jours, ce qui me manque le plus c’est finalement le sucre! Oui c’est très bizarre, j’arrête le lait, et je suis en manque de sucre! Car oui, tous les biscuits que j’ai l’habitude de manger et de grignoter lors de mon goûter mais surtout lors de mes pulsions alimentaires à tout moment de la journée contiennent du lait. Résultat j’ai 0 biscuits à manger! Il me reste des galettes de riz ou encore des céréales de muesli au chocolat noir. Mais ça n’assouvit en rien mes envies.

Je compense donc avec des fruits, beaucoup de fruits. Je remplace le sucre transformé par le sucre des fruits. C’est un peu plus sain oui mais pour l’instant je me sens en manque! Je n’ai pourtant pas arrêtée le sucre en sois mais je me rend compte qu’il prend une grande partie de vie et ça fait presque peur. Je me sens droguée, addict, accro… Je mange beaucoup d’aliments sucrés et encore plus avec la fatigue.

Mon vrai réconfort, manger un truc que j’aime. Une nuit pourrie + un réveil aux aurores ça vaut bien un bon petit dej’ ! La fringale de 10h, je la compense plutôt avec du salé comme un morceau de fromage. Après le repas, le café accompagne bien souvent des carrés de chocolat. Le gouter, c’est sacré! Et le weekend c’est bien souvent des crèpes ou pâtisserie maison. Puis le soir devant la tv, j’accompagne parfois mon chéri en grignotant quelques gâteaux ou chocolat.
J’écris d’ailleurs cet article après avoir ouvert mon placard à gâteaux et ne rien pouvoir y prendre.

Alors oui je pensais prochainement entamer un fameux rééquilibrage alimentaire pour perdre les 10kilos pris lors de mes précédentes grossesses et pour réapprendre à bien manger. Mais je pensais pas qu’un régime sans lait pouvait être si contraignant et difficile.

Je suis donc un peu déroutée, frustrée mais à la fois cela me fait me poser des questions essentielles sur mon alimentation et sur ce dont j’ai besoin pour mon corps. Je vais donc continuer mon éviction pour voir s’il y a un résultat sur la peau de mon bébé. Si ce n’est pas le cas, j’espère pouvoir être capable de continuer à manger moins de sucre pour ma santé et peut être pour perdre du poids. En attendant, je suis en manque et c’est difficile!!

Non mais regarder ces placards à gouter!

4 réflexions au sujet de « Éviction du lait de vache, J+5, je suis en manque de sucre! »

  1. Comme je te l’ai dit sur IG, j’ai fait pareil quand j’allaitais. Sauf que j’avais fait du diabète gestationnel, donc j’avais déjà du gérer la frustration vis-à-vis du sucre!
    Je suis passée aux petits déjeuners salés, ce qui règle complètement les fringales du matin. Et j’ai remplacé les gâteaux par les fruits secs, c’est peut être une piste pour toi.
    Après, il faut rester pragmatique, si c’est trop difficile, il faudra peut être envisager autre chose. Quand on allaite, on a quand même besoin d’énergie en plus, si tu manges moins, tu vas être fatiguée encore plus…

  2. Effectivement le sucre rend accro. Des tedts effectués sur des souris avait montré une plus grande addiction de ces petirs animaux pour le sucre que pour la cocaine. Supprimer tous ces sucres raffinés permet également de perdre du poids en conséquence. (Je l ai fait).
    Petit conseil, si tu dois en consommer utilise plutot des sucres bruns non raffinés comme le muscovado par exemple ou même sucre de canne.
    Pour les patisseries, tu peux facilement remplacer le beurre. Il existe de delicieuses recettes de banana bread notamment avec de l huile d olive. Le gout est neutre.
    Pour le soja, perso j ai bcp de mal avec le gout2. J ai goûté des laits epeautre noisette notamment de la marque bonneterre. Meme mes fils l ont trouvé bon !!!
    Enfin pour les yaourts, il en existe au lait de coco pas mal du tout . Bon courage

  3. Pour te faire plaisir tu peux cuisiner des biscuits en remplaçant le beurre par de la purée d’amande et pour les crêpes le lait de vache par du lait vegetal( noisette amande)

  4. Pour tes craquages sucrés, la plupart des spéculoos sont sans lait… les grandes surfaces proposent toute une gamme « sans lactose », « sans gluten »… il y a des biscuits style oreo, etc… si tu veux faire toi même, il y a de l’huile de coco qui peut remplacer le beurre dans les recettes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *