Accouchement J-45.

IMG_5421J-45 avant la date prévue de mon accouchement! Plus on a d’enfants, plus les grossesses passent à une allure folle. C’est assez incroyable.

Pour Victoria, je me souviens nous avions acheté le lit alors que j’étais enceinte de même pas 2 mois! Pour les vêtements j’avais commencé dès le 1er rdv chez le gynécologue… Pour Pablo, ça a été un peu plus long car on a du repeindre la chambre. Mais la valise était prête 2mois avant.

Cette fois, la valise n’est pas du tout prête, la poussette n’est pas arrivée. J’ai seulement commencé à trier et laver les vêtements aujourd’hui…

Pour Victoria j’ai accouché à terme, Pablo 15 jours avant et cette fois j’espère 3 semaines en avance. Il est donc temps que je m’active!

Dans mon ventre, c’est un gros et grand bébé qui est prévu. J’ai une nouvelle échographie la semaine prochaine pour estimer ses mensurations, puis encore une autre dans 3 semaines pour savoir si on déclenche l’accouchement ou non en fonction de son poids. Mais je compte bien accoucher avant terme et sans déclenchement. C’est marrant ça d’ailleurs car on veut toutes accoucher avant terme mais après on est toutes nostalgique de la grossesse. Celle-ci sera sûrement la dernière alors il faut que je savoure les derniers jours, les plus compliqués!

Car qui dit gros bébé dit ventre énorme ou inversement. Je ne me suis jamais sentie si handicapée de mon ventre, de mes jambes lourdes et mes doigts qui gonflent au fil des heures. Se baisser, se lever ou encore faire la vaisselle c’est compliqué! Je ne vais pas me plaindre, je fabrique la vie. Tout cela est normal et chaque grossesse, chaque femme est différente.

A J-45, je rêve très souvent de l’accouchement, je rêve que j’accouche sans douleur et que ça me déçoit! Alors que j’ai toujours bien senti mes précédents accouchements je vous rassure. Je rêve aussi que c’est un bébé adorable, souriant et hyper facile. Sûrement qu’au bout du 3ème on a plus d’assurance et donc on se dit qu’on va mieux gérer, éviter certaines erreurs.

Cette fois, j’ai choisi d’allaiter, il y aura donc quelque chose de nouveau, d’inconnu. Ce qui m’effraie le plus, c’est le post-partum, il faut que j’arrive à prendre du recul sur cette période désagréable. Physiquement je trouve ça très dur et la chute d’hormone est pour ma part une rude épreuve. Je n’ai jamais échappé au baby blues. Je ne fais pas partie de celles qui perdent leur ventre en une semaine et qui reporte leur jean d’avant grossesse quelques jours plus tard… Mais ça il faut que je l’accepte, c’est la seule façon de mieux vivre cette période et ça ira tout seul.

A J-45 je me demande aussi comment ça va se passer avec les enfants. Mais j’ai volontairement choisi de ne pas me stresser avec ça et de laisser faire la vie. Pour Pablo je me suis trop angoissée et les retombée s’en font encore ressentir.

Niveau logistique, nous avons toujours que 2 chambres mais on devrait s’en sortir… un jour on déménagera. On se sent bien chez nous bien que parfois à l’étroit… Chaque chose en son temps.

Finalement, pour l’arrivée de 3ème bébé, j’ai choisi d’être plus zen. C’est pas tout les jours facile mais j’essaie en tout cas.  IMG_5422

GROSSESSE-J-45-3
GROSSESSE-J-45

 

Share

Chaque grossesse est différente.

J’arrive à la fin du 7ème mois et je fais déjà un petit bilan de cette 3ème grossesse bien différente des deux précédente.

Tout à commencé par de bonnes nausées les premiers mois. J’ai même perdu du poids. Chose qui ne m’était pas arrivé auparavant.

Mon ventre est malgré tout sorti dès le premier mois. C’est quelque chose d’impressionnant lorsqu’on sait qu’à ce stade là l’embryon ne fait que quelques millimètres!
Ce ventre qui est vraiment beaucoup beaucoup plus gros.
Cela me tire de l’intérieur et de l’extérieur tellement il s’étire! J’ai même eu droit à mes première vergetures!

L’annonce d’une 3ème grossesse comme pour une 2ème ne provoque jamais autant d’enthousiasme que pour un premier enfant. Alors que pour nous parents c’est toujours aussi fascinant et enrichissant.

Puis est venu un 2ème trimestre chaotique et stressant lorsque j’ai su que j’avais fait une séroconversion au CMV (lire l’article).

Le mois de Décembre a été vraiment difficile mentalement et physiquement. Énormément de travail, des weekends bien trop chargés, et le stress pour le bébé m’ont épuisées. Heureusement le mois de Janvier a bien commencé avec le CMV définitivement mis de côté.

Pour cette grossesse, j’ai un bébé qui est grand et qui se porte très bien! A 32SA, il pèse déjà 2,400kgs! Cela me rassure de le savoir « gros »! Je me dis qu’il est en forme.

Des 3, c’est le bébé que je sens le plus actif, le plus bouger dans mon ventre. Et surtout c’est le plus réactif et réceptif au toucher. Un vrai bonheur.

Une 3ème grossesse c’est aussi vivre une grossesse très active avec 2 autres enfants. Le temps passe très vite, je manque presque de temps pour la savourer!! Les achats pour le bébé, les préparatifs… arrivent vraiment au dernier moment contrairement à une première grossesse.

Physiquement c’est beaucoup plus difficile. J’ai pourtant pris moins de poids mais beaucoup plus de ventre! Je me sens très encombrées, me baisser, me lever… devient compliqué. De toute ma vie, je n’ai jamais autant gonflé des mains, des pieds et des jambes dès le matin! A moi la joie des bas de contentions… Cela en est même douloureux. J’ai du mal à trouver des positions confortables pour travailler, conduire ou même regarder un film.

Pour résumer, une grossesse différente mais tout aussi fascinante. J’ai toujours autant de plaisir à être enceinte.

Je pense de plus en plus à l’accouchement.. A la douleur mais aussi à ce moment suspendu et à la beauté qu’est une naissance qui sera elle aussi différente des deux autres. Mais je sais que l’émotion sera toujours la même.

Une des choses qui me tracasse le plus maintenant, ne pas avoir le temps d’arriver à la maternité et accoucher à la maison …

 

 

Share

Un 2ème trimestre de grossesse chaotique, j’ai attrapé le CMV.

img_4505Cela fait un bon bout de temps que je ne suis pas venue vous donner des nouvelles de l’évolution de ma grossesse ici et pour cause, j’ai passé un 2ème trimestre pas drôle du tout. Une période de 3 mois mêlée de stress, de peur de perdre le bébé.
Je ne voulais pas vous en parler tout simplement pour nous préserver, j’avais envie mais je n’étais pas prête à accueillir des témoignages négatifs ou même entendre que tout aller bien se passer alors qu’on n’en savait rien.

Aujourd’hui, j’ai choisi d’en parler car le plus dur reste derrière nous, que nous pouvons enfin voir l’avenir plus sereinement. Et surtout j’avais envie d’informer les futurs parents sur un sujet dont les médecins ne souhaitent pas nous alarmer.

J’ai attrapé une saleté de virus, le CMV, cytomégalovirus au cours du 1er trimestre.

C’est quoi le CMV?!!
Le cytomégalovirus est un virus que l’on attrape lorsqu’on fréquente des enfants en bas âges, que ce soit vos enfants, ceux de la crèches, vos neveux… Cela se manifeste simplement comme un rhume. Rien d’alarmant en soit sauf que cela peut être très dangereux pour le bébé.

Comment j’ai su que j’avais attrapé le virus?
Comme je n’avais jamais eu d’analyse concernant le CMV, car ce n’est pas obligatoire comme la toxoplasmose ou la listériose, j’en ai parlé à mon généraliste qui m’a prescrit l’ordonnance.
Verdict: j’avais bien attrapé le virus durant le 1er trimestre. La pire période quoi!

Tout prend une tournure différente. A partir de ce moment là, on parcours tout internet, les forums… pour être informé et se faire peur avec les statistiques!

Les risques pour faire simple:
– si le virus a traversé le placenta, le bébé a de grande chance d’être infecté. Ce qui peut engendrer des problèmes de croissances, des anomalies au cerveaux, très fréquemment des problèmes de surdités, et parfois même une mort in utero…
Pour les chiffres et plus d’explications techniques >> ici <<
– Le virus peut avoir traversé le placenta, le bébé peut être infecté et ne jamais rien développer!
– Le virus peut ne pas avoir traversé le placenta. Et tout va bien.

Prise en charge:
Immédiatement je prends rdv avec ma gynécologue qui me pose la question: « mais pourquoi avez-vous fait ce test?! » « heu, je voulais simplement être informée ». Elle prend alors rdv pour moi dans un centre d’échographie spécialisée dans ce genre de maladie, et on me posera à chaque fois cette même question!! Et ça me mettait hors de moi à chaque fois.

– J’ai rdv 2 semaines plus tard, l’échographie est une pré-morpho, ça dure un moment et pour l’instant rien d’anormal.
– 3 semaines plus tard, c’est la 2ème échographie officielle, le gynécologue s’attarde longuement sur le cerveau. Verdict: le bébé a les ventricules dilatées, une ventriculomégalie. Je me sens complètement perdue à ce moment là et pourtant je suis sûre que mon bébé va bien au fond de moi.

Pour le gynécologue, les ventricules dilatées peuvent résulter de la séroconversion au CMV comme pas du tout. Cela arrive au bébé garçon ayant déjà de l’embonpoint. Et c’est le cas. Mais il me parle également des risques très graves, et de la possibilité de pratiquer un IMG (Interruption Médicale de Grossesse). L’horreur.

Le praticien va donc parler de mon cas lors de sa prochaine réunion à l’hôpital pour savoir quoi me proposer. Une semaine plus tard, le verdict tombe, « nous avons décidé à l’unanimité que faire une amniocentèse serait le mieux dans votre cas. »
– Dans ma tête ça d’abord été « non ». J’ai de nouveau parcouru les statistiques, forums, demandé autour de moi, car là aussi il y a un risque de perdre le bébé!
– J’ai donc attendu 3 semaines plus tard une autre échographie pour prendre la décision. Rien n’avait bougé au niveau du cerveau, ce qui est rassurant. Le bébé grossit et grandit très bien, déjà 1Kg100 à 5mois et demi de grossesse! Nous prenons ensemble la décision de faire une amniocentèse qui me permettra de savoir si le liquide est infecté ou non. De nous rassurer ou pas.

L’amniocentèse:
Quelques jours avant Noël, après plus de 2 mois depuis l’annonce de la séroconversion, c’est le jour où la longue aiguille va traverser mon ventre puis le placenta pour en sortir du liquide amniotique.
Grand moment de stress de nouveau. Je ne suis pas sensible aux aiguilles mais là, ça va directement dans mon ventre, dans la bulle de mon bébé quoi! La gynécologue installe le champs stérile et pique pendant que la sage-femme surveille le bébé à l’échographie.
Il ne bouge pas du tout, il a compris qu’il fallait pas. La piqûre créé une sorte de petite brûlure puis une contraction, le liquide est prélevé: 4 gros tubes!! C’est impressionnant mais pas vraiment douloureux.
J’ai été plus gêné durant la journée à l’endroit de la piqûre que pendant.
Après cela repos forcé 48h à 72h.img_4478

L’attente, les résultats:
Plus d’une semaine plus tard, pour avoir les premiers résultats concernant le CMV!
Et ils sont NEGATIFS!!!!!!!!!!! Le placenta n’est pas infecté alléluia!
A ce jour, nous n’avons pas encore les résultats complets, il nous manque le caryotype qui je l’espère sera bon à son tour. Mais je suis tellement soulagée vous ne pouvez pas vous imaginer. J’ai rdv dans une semaine pour une nouvelle échographie.

Mon bébé va pouvoir vivre et continuer de grossir jusqu’à l’accouchement. Je peux continuer ma grossesse sereinement et en profiter. C’est horrible mais je m’étais préparé au pire.

Pourquoi on ne nous en parle pas plus que ça?
Le CMV est un sujet épineux entre les médecins et les femmes enceintes car à ce jour, il n’y aucun traitement possible, ni même aucune certitude concernant les répercutions sur le bébé. Ils savent que cela cause énormément de stress aux mamans, c’est pour cela que dans la majorité des cas on ne nous prescrit pas cette prise de sang.

Mon seul conseil si vous êtes enceinte et que vous côtoyez des enfants en bas âge: bien se laver les mains après le change, ne pas lécher les cuillères de vos enfants, ne pas lui faire de câlins lorsqu’il pleure ou qu’il est malade… plus facile à dire! Idem pour le papa!
Voilà, je crois que j’ai jamais écrit autant et j’espère surtout ne pas avoir fait paniqué toutes les futures mamans qui lisent mon blog. C’était important pour moi de vous parler de cette épreuve qui je l’espère est derrière nous maintenant.img_3645

 

 

Share

20ème semaine de grossesse: la moitié du chemin!

milker-13Et bien voilà, j’ai déjà fait la moitié! Une troisième grossesse qui passe à grande vitesse. Vraiment c’est impressionnant. Faut dire que j’ai 2 petits qui ne me laissent pas vraiment le temps de m’ennuyer ou de compter les jours restants.

Petit point à mi-parcours:
– Mon ventre est bien arrondi et ma peau tiraille en fin de journée.
– J’ai pris 3,5kgs. Mais j’ai très très envie de manger ces derniers jours, je sens que je vais vite prendre à ce rythme là…
– Ma peau est ultra-sèche, je l’hydrate parfois 2 à 3x par jour.
– Mes jambes sont lourdes et gonflent en fin de journée.
– Les hormones jouent des tours sur mon moral et ça c’est très pénible.
– Je me sens toujours très fatiguée, je pense que je manque de fer.
– Bébé bouge de plus en plus, Victoria l’a même sentie récemment!
– Je suis rapidement essoufflée.
– Je suis tout de même très impatiente de rencontrer notre bébé. Je pense souvent à l’accouchement, à comment j’aimerai qu’il soit. Je pense à profiter surtout.
– J’ai trié tout mes vêtements et je n’ai gardé seulement ceux qui me vont dans mon armoire. Je peux vous dire que j’ai vidé plus de la moitié de ce que j’avais.

Pour résumer, une grossesse qui se passe dans l’ensemble plutôt bien. Beaucoup de fatigue quand même. La 2ème échographie c’est pour la semaine prochaine, j’ai hâte!

Parmi les vêtements de grossesse que je porte très souvent car ultra conforts, cette robe de la marque Milker qui est aussi une robe d’allaitement. Parfait pour l’avant et l’après. La qualité est vraiment top et elle tient chaud avec ses 50 % de laine!. Leur site regorge de petites merveilles en maille, c’est l’idéal pour les grossesses hivernales!

milker-11 milker-10milker-9

Robe de grossesse et d’allaitement Milker

(offert par la marque)

 

Share