Vin’s et Sharlène, leur nouveau salon.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous connaissez sûrement qui s’occupe de mes cheveux. Je vous parle souvent de Sharlène, ma coiffeuse, celle qui comprend tout ce que je veux et tout le temps! Son salon elle le partage avec Vin’s (coiffeur homme et barbier) mais aussi une équipe de choc parfaitement choisie. Vous l’aurez compris chez Vin’s et Sharlène, vos cheveux seront entre de bonnes mains.

Depuis cet Été, ils ont déménagé pour plus grand, plus beau (33 rue Pharaon – Toulouse)! Ils ont pu agrandir leurs équipes et aménager un espace coiffure absolument canon. Il y a toujours un espace homme et un espace femme, de la briquette sur les murs remis au goût du jour, des objets chinés, du beau carrelage…
On s’y sent bien chez Vin’s et Sharlène.

L’accueil est toujours aussi chaleureux, une seule personne s’occupe de vous de A à Z, on est bien loin des chaines de coiffeurs low cost! Et pourtant les prix y sont très corrects. Sachez par exemple qu’on ne vous surfacturera jamais un soin en plus au moment du shampoing, c’est compris dans le prix. Ah oui et en parlant shampoings, exit le bac de lavage inconfortable, vous aurez droit en plus d’un massage du cuir chevelu à un fauteuil massant. Si si je vous jure!

Je passe à chaque fois un très bon moment chez Vin’s et Sharlène et j’en ressors toujours le sourire aux lèvres, ravie de ma couleur.

Vous savez quoi, mon homme qui n’allait jamais chez le coiffeur, prend maintenant plaisir à y aller même pour la barbe.

C’est important de trouver le bon coiffeur, celui qui vous écoute mais aussi vous conseille, vous oriente dans la bonne direction. Alors quand on fait du blond, je trouve cela encore plus important! Il m’est maintenant impensable d’aller ailleurs.

Sharlène utilise essentiellement des produits de la marque Kevin Murphy (cruelty free), une gamme de soins trop canon et surtout super efficaces! A chaque shampoing j’ai l’impression de sortir du coiffeur. Pour ma part, énorme coup de cœur pour l’huile de soin Young Again, que je pose avant ou après le séchage, qui gaine et fait briller sans graisser…

N’hésitez pas à rentrer juste pour vous offrir un de ces produits, ça vaut le coup.

Vous l’aurez compris, Vin’s et Sharlène c’est le salon que je recommande à toutes les personnes en recherche du bon coiffeur! Leur salon se situe 33 rue Pharaon à deux pas de la place des Carmes à Toulouse.

Cela n’a pas changé en 2ans, ils sont pour moi le meilleur salon de coiffure de Toulouse!

N’hésitez surtout pas à me dire si vous y êtes allées et à leur dire que vous venez de ma part 😉           

Vin’s et Sharlène
– 33 rue Pharaon à Toulouse – Métro Carmes
05 61 52 76 32  ouverts du Mardi au Samedi

Hello l’Automne.

L’Automne, je l’aime bien finalement cette saison. Tout d’abord parce que c’est la saison de mon anniversaire, de celui de Pablo, de la rentrée. Il fait beau encore longtemps et on peut s’habiller presque comme on veut. Les couleurs de la nature sont magnifiques à cette saison, on prépare l’hiver. Une jolie saison de transition. Par contre je déteste l’hiver mais vraiment. Alors je savoure l’Automne.

On profite de ne pas encore porter les gros manteaux pour faire le plein de photos, Victoria se prête de plus en plus au jeu et s’amuse maintenant à poser. Cela ne va pas durer alors j’en profite pour vous montrer son joli look d’aujourd’hui.

Un look qui mélange les matières, en couleur avec des petits détails comme on les aime et un petit Pablo content de participer lui aussi.
Victoria porte une jupe DPAM, un pull Mango Kids (ancienne co), Veste Kiabi (ancienne co) Collants Calzedonia et bottines Geox chez Pittarosso.

en partenariat avec Pitarosso

Notre allaitement.

De mes 3 enfants, William est le premier enfant que j’allaite. Ne me demandez pas pourquoi, moi même je crois que je ne sais pas. J’avais juste envie, mais du genre très envie, et rien ne pourra m’en empêcher. C’est pourquoi j’en suis là aujourd’hui et que je souhaite témoigner de notre parcours pour celles qui seraient peut-être dans le même cas.

Nos début ont vraiment été très difficile. William est né avec plus de 3 semaines en avance par déclenchement. Donc pas naturellement, sûrement pas au bon moment et avec une bonne dose d’anesthésie et de produits dans mon corps qui sont forcément passés un peu dans le sien… Je pense que si c’était à refaire, j’aurai dit non à un déclenchement. Mais il aurait été très gros sinon… bref.

Quand il est né, il a pleuré, il était gros mais grand, donc bien proportionné, il était surtout sonné par l’accouchement et tout ce qui va avec. Mais c’est au moment de la mise au sein que tout s’est compliqué. Il n’y arrivait pas, il s’endormait. Pour Pablo que je ne voulais pas allaiter, j’ai voulu tenter la téter d’accueil, je n’ai pas réussi, il hurlait, ça s’est fini au biberon. Victoria elle a de suite pris le sein sans problème. (ce n’était donc pas mes seins le problème, même s’ils sont ombiliqués hein! ça c’est pour la pédiatre!!)IMG_6245

Pendant les premières 24h, il n’a quasiment pas tété, une auxiliaire de puériculture, une personne vraiment adorable est restée des heures avec moi pour essayer de le faire manger. Elle m’a expliqué comment tirer mon lait manuellement avec de lui donner le précieux colostrum à la petite cuillère! Puis petit William n’y arrivant toujours pas, on m’a proposé un tire lait, afin de pouvoir lui donner à la seringue/pipette avec mon petit doigts dans sa bouche. Mais aussi afin de stimuler ma lactation. C’était important ça.

Lors de la première nuit, une sage-femme m’a proposé une téterelle, un bout de sein en silicone à placer sur le sein afin de lui donner une vrai forme de téton pour que William réussisse mieux à l’attraper. Et cela a fonctionné. Il réussit à téter, mais ne déglutissait pas bien. Il perdait beaucoup de poids, beaucoup trop, et plus il en perdait moins il avait de la force pour apprendre à téter. Un cercle vicieux. A savoir que la téterelle lui demandait 2x plus d’effort pour un tirage, 2x moins efficace! Avec du recul, je déconseille cette méthode dans la mesure du possible car finalement bébé prend de mauvaises habitudes de succion.

Au 2ème jour il avait perdu plus de 10% de son poids!! J’ai donc pendant toute la période de maternité et pendant 1mois tiré mon lait entre chaque tétée, jour et nuit afin de le complémenter! D’abord à la pipette et au doigt et ensuite avec un DAL.IMG_6449

Un DAL c’est un dispositif d’aide à la lactation. Je l’ai fabriqué moi-même grâce à ma conseillère en lactation. Une femme formidable qui m’a été d’une aide précieuse. On s’est servi d’un biberon dans lequel on a inséré une sorte de petite paille. A partir de cette période, je lui donnais le complément en même temps que la tétée. Je gagnais du temps mais surtout il continuait à stimuler la lactation et il savait que c’était là que ça se passait.

Cette période était hyper contraignante et épuisante. Surtout avec 2 autres enfants. Je passais mes journées à ça. Une réelle dévotion. Mais je voulais rien lâcher.IMG_6520

William a également vu 2x l’ostéo qui l’a manipulé de façon à ce que la succion se fasse du mieux possible. Puis avec ma conseillère en lactation, elle nous a appris a bien nous positionner avec une position, la « biological nurtering ». Lors de cette séance, William était endormi contre moi ventre contre ventre, la tête vers le haut contre mon cœur. Puis lorsqu’il a donné des signes d’éveil on l’a laissé tout seul se placer au sein. C’était donc ça le secret, laisser faire la nature.

Tout le premier mois mais surtout les 15 premiers jours, je devais être attentive aux signes d’éveil de William, ne pas le laisser se rendormir mais en profiter pour le faire téter pour qu’il grossisse. Je le stimulais énormément pendant les tétés. Il prenait très peu mais je savais qu’on allait y arriver. Le site de la Leche League est devenue ma bible, ma conseillère un véritable soutien que j’ai appelé plus d’une fois et enfin j’ai eu reçu énormément d’aide, de conseils grâce à un groupe de « mamans bombasses » sur Facebook. Je ne sais pas comment je ferai sans elles. <3

C’est à partir du 1er Avril , jour où il aurait dû naitre que tout s’est arrangé ou presque. J’ai senti en lui une force vraiment différente de d’habitude au moment de la tétée. J’en ai profité pour enlever les bouts de seins en silicone et c’était parti!! Il arrivait à téter presque normalement!!! Une vraie Victoire.

Sont arrivées à ce moment là, les douleurs au niveau des mamelons, il tétait mais me pinçait, et me faisait très mal. Je pleurais à chaque début de tétée pendant une bonne semaine. Puis grâce à une nouvelle visite chez l’ostéo et en réapprenant les bonnes positions pour allaiter, on a enfin trouvé notre équilibre.
Lorsque la douleur était insoutenable, je mettais un sein au repos 48h sur lequel je tirai mon lait puis après ça allait mieux.

L’allaitement ne doit pas être douloureux. J’ai remarqué que la cause principale des douleurs proviennent la plus part du temps d’une mauvaise position.IMG_6720

Aujourd’hui, tout va bien, William grossit et grandit très vite! Il a 2mois et demi et porte bientôt du 6mois!! Les nuits il les passe dans notre lit ou dans son cocoonbaby collé a notre lit. C’est plus simple pour les tétées nocturnes, je n’ai pas à me lever et donc moins de fatigue.

Cette nuit, je l’ai même surpris en train de téter à 2h du matin sans même mon aide pour le mettre en place, self service!IMG_7685

Nos journées sont rythmées avec un grand nombre de tétées, on s’adapte, même si ce n’est pas toujours simple. Cette période est si courte à l’échelle d’une vie, que je l’ai accepté,  j’en profite au maximum. C’est la première fois que je me sens autant fusionnelle avec un de mes enfants. L’autre jour, son papa, le promenait dans ses bras au fond du jardin, et c’est là que je me suis dit que je ne l’avais jamais vu de si loin!! Pour vous dire à quel point l’allaitement est prenant et intense. Je suis tellement fière de notre chemin parcouru, et ce n’est pas fini!

Depuis quelque jour, je tire de nouveau mon lait mais cette fois pour permettre au papa, de prendre le relais lorsque l’occasion se présente. Un biberon qui pourra aussi le rassasier lors de ses fringales du soir quand mes seins ne lui suffisent plus. Car oui maintenant j’ai un bébé goulu, d’ailleurs il tète en ce moment même en écharpe… IMG_7659

Je n’oublierai jamais cette phrase de ma conseillère en lactation concernant l’allaitement: « Le temps est un allié ».

Elle avait raison. Né bien trop tôt, William ne savait pas téter. On a dû s’adapter l’un à l’autre, le remplumer pour mieux apprendre et avoir des forces. J’ai écouté tous les conseils qu’on m’a donné, des professionnels, amis, famille ou sur les réseaux sociaux, surtout je me suis mis des œillères lorsque certains me semblaient mauvais (notamment ceux de la pédiatre de la maternité! Elle, je l’ai détestée!).
Enfin je me suis aussi fiée à mon instinct, mes sensations de mère, je me suis fais confiance. Maintenant j’allaite sans douleur, à n’importe quel moment de la journée, partout sans aucun problème.

Il va de soit, que tout cela, je ne l’aurais jamais fait sans l’aide du papa.IMG_7353 2

Pour celles qui en auraient besoin, n’hésitez pas à me demander les coordonnées de ma conseillère en lactation qui en région toulousaine 😉

J’ai testé DELIVEROO Toulouse (-10€ offert!)

bigfernand-toulouse

Deliveroo c’est le service de livraison de repas à domicile de vos restaurants préférés en moins de 30min (selon les restaurants). Je trouve le concept tellement génial surtout quand on est parent ou encore qu’il pleut et qu’on a la flemme de mettre le nez dehors.
Vous vous rendez sur leur site ou via l’application smatphone, vous commandez, vous choisissez l’horaire de livraison et vous êtes livrés. Vous pouvez même voir en live où se situe votre livreur en temps réel via l’application. Le tout livré en vélo!

J’ai testé récemment le Banh Mi Viet Street Food et Délù, les 2 fois je n’ai pas été déçu. Prochainement je pense tester Big Fernand ou encore Le Bibent de Christian Constant.

Deliveroo livre dans de nombreuses villes en France, n’hésitez pas à vous connecter pour voir s’ils livrent près de chez vous.

>>> Profitez de -10€ sur votre commande avec le code

manger autrement végétarienManger Autrement (végétarien) j-go-toulouseLe J’Go magnolia-cafeMagnolia Café

(en partenariat avec Deliveroo)