Chaque grossesse est différente.

J’arrive à la fin du 7ème mois et je fais déjà un petit bilan de cette 3ème grossesse bien différente des deux précédente.

Tout à commencé par de bonnes nausées les premiers mois. J’ai même perdu du poids. Chose qui ne m’était pas arrivé auparavant.

Mon ventre est malgré tout sorti dès le premier mois. C’est quelque chose d’impressionnant lorsqu’on sait qu’à ce stade là l’embryon ne fait que quelques millimètres!
Ce ventre qui est vraiment beaucoup beaucoup plus gros.
Cela me tire de l’intérieur et de l’extérieur tellement il s’étire! J’ai même eu droit à mes première vergetures!

L’annonce d’une 3ème grossesse comme pour une 2ème ne provoque jamais autant d’enthousiasme que pour un premier enfant. Alors que pour nous parents c’est toujours aussi fascinant et enrichissant.

Puis est venu un 2ème trimestre chaotique et stressant lorsque j’ai su que j’avais fait une séroconversion au CMV (lire l’article).

Le mois de Décembre a été vraiment difficile mentalement et physiquement. Énormément de travail, des weekends bien trop chargés, et le stress pour le bébé m’ont épuisées. Heureusement le mois de Janvier a bien commencé avec le CMV définitivement mis de côté.

Pour cette grossesse, j’ai un bébé qui est grand et qui se porte très bien! A 32SA, il pèse déjà 2,400kgs! Cela me rassure de le savoir « gros »! Je me dis qu’il est en forme.

Des 3, c’est le bébé que je sens le plus actif, le plus bouger dans mon ventre. Et surtout c’est le plus réactif et réceptif au toucher. Un vrai bonheur.

Une 3ème grossesse c’est aussi vivre une grossesse très active avec 2 autres enfants. Le temps passe très vite, je manque presque de temps pour la savourer!! Les achats pour le bébé, les préparatifs… arrivent vraiment au dernier moment contrairement à une première grossesse.

Physiquement c’est beaucoup plus difficile. J’ai pourtant pris moins de poids mais beaucoup plus de ventre! Je me sens très encombrées, me baisser, me lever… devient compliqué. De toute ma vie, je n’ai jamais autant gonflé des mains, des pieds et des jambes dès le matin! A moi la joie des bas de contentions… Cela en est même douloureux. J’ai du mal à trouver des positions confortables pour travailler, conduire ou même regarder un film.

Pour résumer, une grossesse différente mais tout aussi fascinante. J’ai toujours autant de plaisir à être enceinte.

Je pense de plus en plus à l’accouchement.. A la douleur mais aussi à ce moment suspendu et à la beauté qu’est une naissance qui sera elle aussi différente des deux autres. Mais je sais que l’émotion sera toujours la même.

Une des choses qui me tracasse le plus maintenant, ne pas avoir le temps d’arriver à la maternité et accoucher à la maison …

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *