Un 2ème trimestre de grossesse chaotique, j’ai attrapé le CMV.

img_4505Cela fait un bon bout de temps que je ne suis pas venue vous donner des nouvelles de l’évolution de ma grossesse ici et pour cause, j’ai passé un 2ème trimestre pas drôle du tout. Une période de 3 mois mêlée de stress, de peur de perdre le bébé.
Je ne voulais pas vous en parler tout simplement pour nous préserver, j’avais envie mais je n’étais pas prête à accueillir des témoignages négatifs ou même entendre que tout aller bien se passer alors qu’on n’en savait rien.

Aujourd’hui, j’ai choisi d’en parler car le plus dur reste derrière nous, que nous pouvons enfin voir l’avenir plus sereinement. Et surtout j’avais envie d’informer les futurs parents sur un sujet dont les médecins ne souhaitent pas nous alarmer.

J’ai attrapé une saleté de virus, le CMV, cytomégalovirus au cours du 1er trimestre.

C’est quoi le CMV?!!
Le cytomégalovirus est un virus que l’on attrape lorsqu’on fréquente des enfants en bas âges, que ce soit vos enfants, ceux de la crèches, vos neveux… Cela se manifeste simplement comme un rhume. Rien d’alarmant en soit sauf que cela peut être très dangereux pour le bébé.

Comment j’ai su que j’avais attrapé le virus?
Comme je n’avais jamais eu d’analyse concernant le CMV, car ce n’est pas obligatoire comme la toxoplasmose ou la listériose, j’en ai parlé à mon généraliste qui m’a prescrit l’ordonnance.
Verdict: j’avais bien attrapé le virus durant le 1er trimestre. La pire période quoi!

Tout prend une tournure différente. A partir de ce moment là, on parcours tout internet, les forums… pour être informé et se faire peur avec les statistiques!

Les risques pour faire simple:
– si le virus a traversé le placenta, le bébé a de grande chance d’être infecté. Ce qui peut engendrer des problèmes de croissances, des anomalies au cerveaux, très fréquemment des problèmes de surdités, et parfois même une mort in utero…
Pour les chiffres et plus d’explications techniques >> ici <<
– Le virus peut avoir traversé le placenta, le bébé peut être infecté et ne jamais rien développer!
– Le virus peut ne pas avoir traversé le placenta. Et tout va bien.

Prise en charge:
Immédiatement je prends rdv avec ma gynécologue qui me pose la question: « mais pourquoi avez-vous fait ce test?! » « heu, je voulais simplement être informée ». Elle prend alors rdv pour moi dans un centre d’échographie spécialisée dans ce genre de maladie, et on me posera à chaque fois cette même question!! Et ça me mettait hors de moi à chaque fois.

– J’ai rdv 2 semaines plus tard, l’échographie est une pré-morpho, ça dure un moment et pour l’instant rien d’anormal.
– 3 semaines plus tard, c’est la 2ème échographie officielle, le gynécologue s’attarde longuement sur le cerveau. Verdict: le bébé a les ventricules dilatées, une ventriculomégalie. Je me sens complètement perdue à ce moment là et pourtant je suis sûre que mon bébé va bien au fond de moi.

Pour le gynécologue, les ventricules dilatées peuvent résulter de la séroconversion au CMV comme pas du tout. Cela arrive au bébé garçon ayant déjà de l’embonpoint. Et c’est le cas. Mais il me parle également des risques très graves, et de la possibilité de pratiquer un IMG (Interruption Médicale de Grossesse). L’horreur.

Le praticien va donc parler de mon cas lors de sa prochaine réunion à l’hôpital pour savoir quoi me proposer. Une semaine plus tard, le verdict tombe, « nous avons décidé à l’unanimité que faire une amniocentèse serait le mieux dans votre cas. »
– Dans ma tête ça d’abord été « non ». J’ai de nouveau parcouru les statistiques, forums, demandé autour de moi, car là aussi il y a un risque de perdre le bébé!
– J’ai donc attendu 3 semaines plus tard une autre échographie pour prendre la décision. Rien n’avait bougé au niveau du cerveau, ce qui est rassurant. Le bébé grossit et grandit très bien, déjà 1Kg100 à 5mois et demi de grossesse! Nous prenons ensemble la décision de faire une amniocentèse qui me permettra de savoir si le liquide est infecté ou non. De nous rassurer ou pas.

L’amniocentèse:
Quelques jours avant Noël, après plus de 2 mois depuis l’annonce de la séroconversion, c’est le jour où la longue aiguille va traverser mon ventre puis le placenta pour en sortir du liquide amniotique.
Grand moment de stress de nouveau. Je ne suis pas sensible aux aiguilles mais là, ça va directement dans mon ventre, dans la bulle de mon bébé quoi! La gynécologue installe le champs stérile et pique pendant que la sage-femme surveille le bébé à l’échographie.
Il ne bouge pas du tout, il a compris qu’il fallait pas. La piqûre créé une sorte de petite brûlure puis une contraction, le liquide est prélevé: 4 gros tubes!! C’est impressionnant mais pas vraiment douloureux.
J’ai été plus gêné durant la journée à l’endroit de la piqûre que pendant.
Après cela repos forcé 48h à 72h.img_4478

L’attente, les résultats:
Plus d’une semaine plus tard, pour avoir les premiers résultats concernant le CMV!
Et ils sont NEGATIFS!!!!!!!!!!! Le placenta n’est pas infecté alléluia!
A ce jour, nous n’avons pas encore les résultats complets, il nous manque le caryotype qui je l’espère sera bon à son tour. Mais je suis tellement soulagée vous ne pouvez pas vous imaginer. J’ai rdv dans une semaine pour une nouvelle échographie.

Mon bébé va pouvoir vivre et continuer de grossir jusqu’à l’accouchement. Je peux continuer ma grossesse sereinement et en profiter. C’est horrible mais je m’étais préparé au pire.

Pourquoi on ne nous en parle pas plus que ça?
Le CMV est un sujet épineux entre les médecins et les femmes enceintes car à ce jour, il n’y aucun traitement possible, ni même aucune certitude concernant les répercutions sur le bébé. Ils savent que cela cause énormément de stress aux mamans, c’est pour cela que dans la majorité des cas on ne nous prescrit pas cette prise de sang.

Mon seul conseil si vous êtes enceinte et que vous côtoyez des enfants en bas âge: bien se laver les mains après le change, ne pas lécher les cuillères de vos enfants, ne pas lui faire de câlins lorsqu’il pleure ou qu’il est malade… plus facile à dire! Idem pour le papa!
Voilà, je crois que j’ai jamais écrit autant et j’espère surtout ne pas avoir fait paniqué toutes les futures mamans qui lisent mon blog. C’était important pour moi de vous parler de cette épreuve qui je l’espère est derrière nous maintenant.img_3645

 

 

13 réflexions au sujet de « Un 2ème trimestre de grossesse chaotique, j’ai attrapé le CMV. »

  1. Coucou! Je suis à 3 mois passés, et moi le CMV m’a été prescrit tout de suite car je suis assistante maternelle. Et il s’est trouvé que je l’avais déjà eu plus de 3 mois avant de tomber enceinte!! Mais difficile d’avoir des explications claires auprès du gynéco de remplacement que j’ai vu après ces résultats, j’ai juste compris que j’avais très peu de chances de le rattraper et que même si je le rattrapais ce serait au 2ème trimestre donc moins risqué….. donc au final quand j’ai vu ton article j’ai sauté dessus pour en savoir plus, et je t’en remercie!!! 😉 je n’ose pas aller sur le net, peur de tomber sur n’importe quoi….

  2. Coucou Céline ! Merci pour ton articulé et ravie que tout aille mieux pour toi et ton bébé !! J’espère que ça va durer !
    Pour ma part je suis à 11SA+5 et ma gyneco m’a informé des précautions à prendre par rapports aux enfants en bas âge mais pas sur les réelles conséquences que ce virus pouvaient avoir. Je travaille en Ecole maternelle et côtoie régulièrement mes neveux de 2 et 3 ans … Je vais faire d’autant plus attention maintenant que je sais tout ca !
    Bon courage pour la suite de ta grossesse, bien à toi !

  3. Comme je comprends ton angoisse… J’ai 27 ans et je vis ma première grossesse (je suis à 25sa). J’ai comme pour la plupart des mamans fait la prise de sang pour le fameux Tri-test (test pour la trisomie 21), même si ma gynéco ainsi que l’infirmière qui m’a fait la prise de sang m’avaient dit « ne vous en faite pas, vous êtes jeune, vous n’avez jamais fumé ni bu d’alcool, pas d’antécédents familiaux, la plupart du temps les résultats sont négatifs! », bref, je fais ma prise de sang hyper sereine, on me dit que les résultats seront communiqués dans une quinzaine de jour à ma gynécologue et je pars travailler. LE SOIR MEME (vendredi soir), ma gyneco m’appelle, le labo lui a faxé les résultats, ils sont très mauvais, on doit se voir en urgence lundi matin. Imagine le week-end que nous avons passé mon mari et moi… en effet, résultats tout pourris : 1/29. La gynéco fait une tête de déterrée, elle commence à nous parler d’IMG etc… et là le monde s’écroule, crise d’angoisse dans le cabinet… je dois faire une amniocentèse pour confirmer ou non le résultat, seulement je n’ai pas assez de liquide amniotique et doit attendre 2 semaines…puis comme si ça ne suffisait pas, ça a été reporté de nouveau d’une semaine. Je sens mon bébé bouger depuis qqjours déjà et c’est une véritable torture alors que ça devrait être un moment de bonheur… une sage femme nous explique les différentes formes de trisomie et nous parle de nouveau de l’img… Je fais mon amniocentèse, c’est douloureux (plus de 10mn, ils doivent traverser mon placenta qui est mal placé, heureusement bébé ne bouge pas (comme tu dis, ils doivent le sentir!). Le plus dur : les 5 semaines d’attente pour les résultats. Heureusement nous avons appris 4 jours avant noel que tout allait bien!!! Et mon ventre qui était quasi invisible jusqu’à présent est devenu énoooorme…!!! Je ne souhaite à personne ce que l’on a vécu, c’est hyper traumatisant, des nuits blanches à s’imaginer l’IMG, s’autoriser quelques instants à penser vivre avec un enfant atteint d’une trisomie… et vivre tout ça dans le secret pour ne pas inquiéter nos proches…

  4. Bonjour Céline,
    Pour ma part étant technicienne de laboratoire (et faisant les prise de sang) je connaissais bien ce virus.
    Lors de ma 1ère grossesse j’étais testée tout les mois pour le CMV tant que je travaillais car je fais parti des professions à risque et je n’étais pas immunisée.
    Pour ma deuxième grossesse idem mais jusqu’au terme car mes enfants ont 16 mois d’écart.
    Ma gynéco était très à cheval là dessus.
    Comme quoi tout dépend des praticiens.
    Dans mon métier je vois bcp de femmes enceintes pour leur suivie et en règle générale la sérologie CMV est prescrite lors du bilan sanguin initial de grossesse et souvent en fin de grossesse si la maman c’était pas immunisée.
    Tu as surmonté tout ça avec beaucoup de courage. Je te sougaite un troisième trimestre plus calme et reposant…

  5. Quelle claque cet article. Je suis au 8ème mois de ma 3eme grossesse et je n’ai jamais entendu parler du CMV. Je trouve ça complément allucinant!! Je suis rassurée pour vous et je vous souhaite un 3eme trimestre dans le calme et l’attente de voir votre petit garçon.

  6. Je suis ravie que tout aille bien. C’est horrible les nouvelles comme ça, l’attente des résultats, l’anticipation du pire etc. Je te souhaite que tes derniers mois soient plus sereins et de faire un bébé en bonne santé. J’en suis à mon 7ème mois, ça va et pourtant on ne peux s’empêcher de s’inquiéter. C’est bien que tu nous en parle, car ce n’est pas rien quand même. On nous en a parlé du CMV, mais très rapidement. Les médecins ne semblaient pas alarmés par ce virus, alors nous non plus. Bonne fin de grossesse !

  7. Merci pour ton article. Il est tres explicatif et je pense que ton but est atteint, tu informes et tu n’alarmes pas.
    Ce sujet est très important pour moi et j’aurais peut être aimé que certains professionnels de santé, comme on en trouve dans les commentaires, soient soit plus informés soit plus explicites.
    Merci encore pour ce témoignage.

  8. J’ai vécu la peur aussi lors de ma 1ère grossesse. Je demande à ma gynéco de faire la prise de sang pour le CMV. Et là résultats insuiétant, j’avais attrapé ce virus mais on ne savaient pas à quelle moment.
    Un labo spécialisé a effectué des analyses poussées. L’attente fut interminable mais l’issus positive, j’avais attrapé ce virus bien avant ma grossesse. Quel soulagement. Et la meme réaction de ma gynéco : « Ah voilà je vous avais dit qu’il ne fallait pas faire cette analyse… » Oui enfin je travail en crèche.
    Une amie vit en Belgique et cette analyse est obligatoire chaque moi au même titre que la toxoplasmose. Et la France à la traine… je ne comprend pas…
    Bonne fin de grossesse

  9. Ping : Chaque grossesse est différente. | Chérie SHERIFF – blog Lifestyle Mode Famille

  10. Rude épreuve !
    Je suis contente que tout se termine bien.
    Ça du etre une période très stressante et difficile à gérer avec 2 petits en bas âge et ton boulot!
    Pour ma part c’est la première fois que j’en entends parler de CMV. Je ne connaissais pas du tout, heureusement je dirais car ça m’aurait stressé pour ma 2eme grossesse (bébé née le 27/10/2016).
    Je te souhaite pleins de bonnes choses pour cette fin de grossesse et pleins de bonheurs quand ce petit bout sera dans tes bras!

  11. Je me retrouve beaucoup dans ton témoignage, je vis la même chose actuellement. On a appris récemment que j’avais attrapé le CMV. Je suis à la fin du 2e trimestre et j’ai dû le contracter vers 4 ou 5 mois de grossesse. J’ai une écho tous les mois pour voir l’évolution de bébé. L’echo s’est bien passée, tout paraissait normal, mon bébé est par contre un petit gabarit, poids pour l’instant. L’équipe médicale s’est montrée rassurante. On nous a proposé de faire une amniocentèse à 30 sa mais je ne sais pas si on va la faire ou non, j’ai peur des risques. C’est beaucoup de stress, d’angoisse, de culpabilité d’avoir attrapé le virus, que je ne connaissais pas d’ailleurs. Ma grossesse n’est pas du tout sereine et j’ai peur aussi que mon bébé ressente toutes mes émotions. On se sent également impuissante. J’ai le sentiment de ne pas pouvoir protéger mon bébé, et à part attendre, on ne peut pas savoir à l’avance si bébé sera touché, aura des séquelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *